JAGUAR XK 140 SE 1955 - le club peugeot 403 cabriolet
15868
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-15868,bridge-core-1.0.5,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,qode-child-theme-ver-,qode-theme-ver-18.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.2,vc_responsive

JAGUAR XK 140 SE 1955

Millésime

1955

Membre

Guy R.

Category
Les Voitures Amies

Ma JAGUAR XK 140 cabriolet ( DHC) 1955
Tous mes amis savent quelle passion j’ai depuis 30 ans au moins pour les voitures anciennes, jusqu’à ce que mon garage déborde trop des objets de ma passion.
J’avais une passion toute particulière pour des voitures sportives d’avant guerre (ma plus ancienne fut ma LAGONDA de 1929 Torpédo châssis court, à moteur 2 litres à double arbres et compresseur….
Bien qu’avec toutes ces autos nous avons fait des virées presque dans toute l’Europe, il est un jour advenu qu’il devenait de plus en plus difficile de rouler en respectant les limitations de vitesses dans un minimum de confort, (compteurs très aléatoires par rapport aux instruments de plus en plus nombreux possédés par la maréchaussée qui n’était plus réellement la protection des citoyens).
J’avais déjà commencé à rajeunir ma collection et petit à petit je suis passé en voitures d’après guerre (bien que mon cabriolet Studebaker de 1947 soit dans mon garage depuis près de 30 ans).
Mais ça me démange toujours !!!
Revenons à mes JAGUARs.
IL y a 3 ou 4 ans, j’avais acheté un beau Roadster XK140, rouge, (OTS = Open Two Seats) délibérément la plus belle ligne de toutes, mais la plus inconfortable (pluie, vent,…), mais aussi la moins raffinée.
Pour régler ces problèmes, nous l’avons revendue, et nous avons acheté aux Ateliers des Coteaux une autre XK140, mais en cabriolet (DHC = Drop Head Coupe) de 1956, blanche et d’un très beau look.
Au plus fort d’une maladie grave et dont il était prévisible qu’elle soit d’une longue durée, je souhaitais me faire encore plaisir. J’ai alors revendu cette auto à un marchand connu, qui m’en proposait, quelques temps après, une encore mieux, rouge, culasse compétition, Modèle SE (Special Equipement), de 1955 rouge et presque parfaite, boitte 5 Getrag,….
Je lui vendais donc un cabriolet blanc et lui rachetai un cabriolet rouge et très brillant.
Cette auto marche du tonnerre, elle nous permet de grands voyages, et elle est brillante.
Longue route à nous 3 (l’auto, Chantal et moi).